2/23/2010

Sexe outrage et cigarette.



Nadine Morano n'aime pas...mais nous si.

On adore l'odeur du tabac froid ou chaud.
On adore les gens qui fument
On adore les gens qui fument pas
On adore les ambiances enfumées des bars délétères (ahhh le remorqueur)
et on adore les félations.

Je vous rappelle que fumer c'est être l'esclave du tabac, mais que finalement on s'en branle un peu de l'état de tes poumons, par contre sois mignon passe moi le tire bouchon !

C'était un communiqué du ministère pour le plaisir et de l'irresponsabilité.

La stratégie du choc au ciné


Michael WINTERBOTTOM et Mat WHITECROSS - documentaire GB 2009 1h22mn VOSTF - D'après le livre de Naomi KLEIN, publié chez Leméac/Actes Sud.

Du 03/03/10 au 23/03/10 à l'utopia de Bordeaux
Du 03/03/10 au 23/03/10 à l'utopia Toulouse
Du 24/03/10 au 06/04/10 à l'utopia Tournefeuille

Probablement le bouquin le plus important de ces 3 dernières années. Le mythe du capitalisme triomphant des 80" démonté. Le déséquilibre nord-sud expliqué. Les crasses de la diplomatie us exposées.

Autant vous dire que je me prépare une soirée ciné groupie des plus alléchante !

2/15/2010

2/11/2010

Pour un système socialisé du crédit, par Frederic Lordon

La sécurité des encaisses monétaires est un bien public vital (qu’on ne confie pas à des intérêts privés)

On fera remarquer que cet argument inscrit la nationalisation dans la particularité d’une situation conjoncturelle, par nature transitoire, et qu’il ne saurait lui donner les justifications d’une disposition permanente. Or ces justifications existent, elles sont fournies comme jamais par la crise financière elle-même. Contre la puissance des effets d’amnésie il faut en effet se souvenir de ces semaines de septembre-octobre 2008 au cours desquelles la possibilité de l’effondrement total des institutions bancaires et financières des principaux capitalismes est restée comme suspendue. Qu’un hebdomadaire aussi peu suspect de complaisances altermondialistes que The Economist titre à sa une « Le monde au bord du gouffre » devrait en dire assez long sur l’état de péril extrême où les dérèglements de la finance ont porté les sociétés. « Les sociétés » en effet et pas seulement « les économies » car la matérialisation d’un risque systémique géant signifie l’évaporation instantanée de tous les avoirs et encaisses monétaires… pour tout le monde. C’est l’événement maximal en économie et, précisément parce qu’il est maximal, il cesse ipso facto d’être exclusivement économique puisque il a pour effet de plonger toute la société dans un chaos violent au moment où la totalité des agents, entreprises mais surtout ménages, se retrouvent privés absolument des moyens de faire face aux exigences élémentaires de leur survie matérielle dans une économie monétaire à travail divisé. C’est une situation tellement exceptionnelle qu’aucun effort d’imagination n’est suffisant pour se la figurer adéquatement et pour se représenter l’état de destruction sociale qui en résulterait. À défaut, au moins a-t-elle la vertu de faire mieux voir ce que la routine des temps ordinaires rejette dans un parfait oubli, à savoir que la sûreté des encaisses n’est pas à proprement parler une donnée de nature économique : elle est un pré-requis à toute activité économique possible ; en termes savants (ou pédants) on pourrait dire qu’elle est le transcendantal de l’économie, c’est-à-dire sa condition de possibilité même.

Si donc on prend au sérieux que les dépôts, les épargnes et des possibilités minimales de crédit doivent être considérés comme des biens publics vitaux pour la société marchande, il s’en déduit qu’on n’en remet pas la garde à des intérêts privés, à plus forte raison quand ils sont aussi mal éclairés que des banques profondément engagées dans les activités de marchés financiers et sans cesse exposées à leurs tendances déséquilibrantes. Par une association d’idées bien fondée, on peut difficilement s’empêcher de songer à cet autre bien public vital pour la société qu’est la sûreté nucléaire et de ce qu’il pourrait en résulter qu’ils aient été « confiés » à des actionnaires privés, dirigés par l’unique critère de la rentabilité des capitaux propres. Et quand bien même l’évocation du risque qui découle de cette extraordinaire décision n’appelle qu’un simple conditionnel – « ce qui pourrait résulter » – c’est encore beaucoup trop quand il est question d’une question aussi grave.



Reste de l'article ici a must read ...

Contient aussi des morceaux de Création monétaire

Ou s'informer

Lors d'une grande discussion avec mon paternel, gaucho syndiqué jusqu'au bout des ongles, j'ai eu la surprise d'entendre en gros:

"je m'informe ailleurs qu'a la tv je lis Marianne"... Ok bon certes c'est déjà pas mal.
oui MAIS, journal qui surfe sur la vague médiatique donc très peu de profondeur d'analyse ergo pas le temps de la reflexion, antisarkosysme primaire qui fait le jeu de ses communicants. Monde diplo,mieux tout ça.
: T'est mignon mais le monde diplo c'est bien mais ça suffit pas non plus.
Erf ok, alors internet, blog de journalistes, plus libre moins de pesanteur redactionnelle.
Oui mais ou ?
Bon ben je t'enverrais des liens.

Donc liens il y a et sans effort de cohérence svp:

Pour remplacer ton journal Article XI ou Fakir
Pour de l'humour de ex-liguard enragé CSP
Pour ventiler tes neurones Le communard
Pour de la vidéo avec bonne analyse bien compréhensible Seb Musset (mention spéciale aux discutions avec Grand François)
Pour du communisme pur sucre (avec prise de tête) La louve
Pour des chroniques aussi touchantes que justes le monolecte
Pour du scandale à répétition Backchich
Pour les coulisses de la droite chiraquienne Backchich et les vidéos de Probst
Pour de l'analyse économique de gauche la pompe à phynance
Pour de l'analyse économique de droite Les echos (c'est qd même moins con que le figaro)
Pour du général marrant façon canard Seb Fontenelle (ces petits camarades sont pas mal non plus)
Pour du droit Maitre eolas
Pour de l'Amerique latine, Amérique latine
Pour du militaire Secret défense
Pour explorer d'autres voies Utopie libertaire
Pour de l'international Naomi Klein
Et bien sur wikipedia, tu comprends pas hop wikipedia et à force tu comprends.

Et bien quand tu lis tout ça + le monde + le monde diplo + l'huma et bien t'as besoin ni de Télé ni de Marianne.

2/10/2010

Controle fiscal des Multinationales

Reproduit in extenso du Rapport de la cour des comptes.
ça laisse reveur...

c) Le contrôle des opérations internationales
Ces contrôles sont surtout effectués par les directions nationales,
mais ils relèvent aussi des directions de contrôle fiscal et représentent, par
exemple, 11 % des contrôles externes de celle de l’interrégion Nord. Les
directions des services fiscaux sont beaucoup moins concernées.

Les prix des transactions entre sociétés d’un même groupe
implantées dans différents pays peuvent être fixés de telle sorte qu’ils
contribuent à augmenter les bénéfices dans les sociétés soumises à une
fiscalité plus favorable et à les réduire dans les autres. Les « prix de
transfert » biaisés constituent le principal moyen d’optimisation ou de
fraude fiscale utilisé par les groupes internationaux et la mondialisation
de l’économie ne peut qu’entraîner leur développement. Or, leur contrôle
suppose de pouvoir déterminer un « juste prix », ce qui est en pratique
très difficile dans la plupart des cas. Les directions de contrôle fiscal sont
très démunies et n’opèrent en général des redressements que dans des cas
très simples.


La fraude à la TVA intracommunautaire représente des montants
considérables. Comme l’écrit la DGFiP dans une note du 7 mai 2008 sur
ce sujet, « la difficulté intrinsèque à détecter les réseaux, le nombre
finalement modeste des vérifications entreprises et leur faible rendement
en termes de recouvrement de l’impôt ne peuvent être ignorés » (cf. plus
loin sur le recouvrement).
Les initiatives qui ont été prises récemment, pour renforcer le
contrôle des prix de transferts et la coopération internationale dans la lutte
contre les fraudes à la TVA, doivent être accentuées.


Woaw ça taille dur, vous êtes justes nuls et vous devez faire mieux.
Et oui les firmes multinationales française ne paient pratiquement pas d'impots au regard de leurs pharaoniques bénéfices.

2/09/2010

Appel à soutien: La quadrature du net


Je relaie ici un appel de la quadrature du net pour boucler les fins de mois.

Je vous rapelle que cette asso est un des seule en france a vous défendre à chaque foi que BigBrother se pointe à l'assemblée.

Depuis juillet 2009, La Quadrature du Net a reçu
67746 € sur un total de 70000 €
nécessaire pour boucler son budget 2009/2010
de 115000€, soit 96% de l'objectif de collecte de soutiens

Soutenez la Quadrature du Net en 2010 !
Nous ne pouvons pas accepter les soutiens inférieurs à 5€ (frais bancaires trop importants) Vous pouvez toujours nous aider par votre action : contactez nous !
Vous recevrez vos 1000 décimales de π dans un certificat personnalisé aux couleurs de La Quadrature du Net !
Vous recevrez, chez vous, un tirage original de qualité supérieure de vos 1000 décimales de π dans un certificat personnalisé aux couleurs de La Quadrature du Net !


La page de soutien

2/08/2010

Ze Useless Box

Feeeellll ze power !!


Nous y sommes presque

La "crise de la dette" (TM)(c) est là ! Wooooo comme prévu ! Je suis moi aussi l'anal-iste financier de l'année.
Voila voila les Agence de notations anglo saxones(représentatives de rien ni personne) essaient de faire plonger la zone euro, en baissant la note des émissions de dettes des pays les plus fragiles structurellement. Le tout pendant que de grosses banques spéculent sur ces même émissions.

Génial, on te prète du fric pour te relancer, pendant que tu nous le rends on le réinvestit pour soutenir l'activité comme tu lz voulais et paf tu nous blâme !!! Allons capitalisme tu ferais pas ça à ton pote nico ??... Quand même ça fait un moment qu'on se connait ?

Grosse crise politique en Europe (ou tous les pays vont se tirer dans les pattes) et plan de rigueurs en ligne de mire pour tous le monde (cherchez le votre, vous verrez c'est quasiment tous les mêmes). L'indécence hallucinante des cuistres leur permettant de demander des plans de relance encore plus drastiques.
Le courage politique de notre caste dirigeante est évidemment au rendez vous.(rires)

Pour la grèce
Pour le portugal
Pour l'europe

Un proposition simple, pendons quelques analystes financiers pour voir si la crossance remonte...
Tu l'aimes mon disaster capitalism ?????????

2/04/2010

Browse "The commons"

Besoin d'illustrer un article, un rapport ou votre thèse ... pourquoi ne pas le faire en respectant les droits des auteurs intelligents. Une toute petite découverte le pool créative commons de Flicker.

C'est ici http://www.flickr.com/commons

Et c'est gratuit !

Pour les non familiers du CC demandez à wiki

Définitivement....la fin

Je me sens ... définitivement !


Probablement la plus grosse connerie en français, après F.Lefebvre.
Pierre Billon est un directeur artistique, parolier, compositeur et chanteur français né le 24 juillet 1946 à Paris. Il est le fils de la chanteuse Patachou. Ami d'enfance de Michel Sardou, il assura la première partie du chanteur à l'Olympia, et eut une longue collaboration avec lui aussi bien en tant qu'auteur (Dix ans plus tôt, Je vole, Etre une femme), compositeur (America America, Huit jours à El Paso, Je ne suis pas mort, je dors), et réalisa plusieurs de ses albums.


Sinon j'ai trouvé ça

2/02/2010

PDN Photo annual 2009



Wooow Stunning !!!


http://www.pdngallery.com/contests/photoannual/2009/

Miam Miam ! Des poussins


Ingrédients
pour Omelette aux piments doux du Pays Basque

* 8 oeufs
* 10 piments verts et rouges doux
* 1 oignon
* piment d'Espelette (en poudre ou en purée)
* sel

Epépinez les piments et coupez-les en 4 ou en 8, dans le sens de la longueur. Emincez l’oignon.

Faites fondre les piments et les oignons dans une poêle avec un peu de matière grasse. Lorsque les oignons sont bien blonds et les piments moelleux, mettez-les de coté.


Battez les oeufs, salez. Incorporez les piments et l'oignon.

Faites bien chauffer la poêle. Versez la préparation.

Laissez l'omelette prendre tout en décollant les bords et en mélangeant un peu le fond, à l'aide d'une spatule en bois. Lorsque l'omelette est cuite sur le dessous, couvrez la poêle à l'aide d'une assiette et renversez l'omelette dessus, avant de la glisser à nouveau dans la poêle pour faire cuire l'autre côté.

Laissez cuire encore 2 min avant de démouler l'omelette dans un plat de service.
Astuces
pour Omelette aux piments doux du Pays Basque
Cette omelette se déguste aussi bien chaude que froide. Il est possible d'ajouter des pommes de terre que l'on fait sauter en même temps que les oignons et les piments.

La recette

La provenance des produits en deux vidéos:
La première une TFOuane la deuxième en provenance de Bretagne.


Témoignage du type qui m'as révélé le phénomène et qui le connais bien pour avoir déjà "sexé" les poussins (c'est le nom officiel de l'opération): "Notre broyeur était beaucoup moins glamour!! l'œuf ne réalise pas la chance qu'il a de ne pas être arrivé à terme.."

Achetez malin, achetez en grande distribution !