1/19/2009

Avec la crise, tout fout le camp!

Un économiste américains réalise *enfin* que le marcher totalement libre n'est pas la solution et qu'un peu d'interventionnisme comme le préconise la France est peut-être une solution.

Newsweek à ouvert ses colonnes à un certain Holger Schmieding (économiste en chef chargé de l'Europe à la Bank of America) qui s'est fendu d'un edito titré "Le dernier modèle debout est la France".

Après avoir parcouru en diagonale le papier, il faut reconnaitre que ce monsieur, bien que reconnaissant les avantages de notre système (ou plutôt de nos tendances) "interventionniste" face à la crise, n'en est pas moins critique à notre égard et "admire" notre gesticulant petit personnage.
Il n'en reste pas moins que j'ai trouvé particulièrement délectable de lire un économiste ricains, qui il y a probablement à peine plus d'un an devait conspuer notre "socialism", reconnaitre que nous "tenons encore bon" alors qu'eux s'effondrent lamentablement!

Je vous invite donc à lire ce "petit" edito.

2 commentaires:

  1. Diantre, que le nouvel habit interventionniste bolchévique de notre pantin national à été rapide à mettre en place. Désormais il incarne l'interventionnisme et la régulation. Le journaleux moyen à décidément la mémoire courte.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai le droit de ricaner bêtement ?

    RépondreSupprimer